La permaculture

Posted by on 21/08/2012 in Agriculture

La permaculture

La permaculture est une culture permanente de la terre qui renverse les habitudes de productions agricoles classiques. C’est  « une démarche s’inspirant de la nature pour créer des lieux de vie écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables ». Concrètement, il s’agit de produire des denrées alimentaires sans labour, sans engrais, sans pesticides, sans sarclage.

La démarche a été inventée après la Seconde Guerre Mondiale et le terme est apparu en 1978.

Quelques jardins permaculturels commencent à apparaître en France depuis quelques années :

http://www.fermedubec.com/

Pour concevoir un jardin en permaculture, quelques principes sont à prendre en compte :

  • l’efficacité énergétique : profiter des énergies présentes (pente, eau, soleil, pluie, bâtiments…)
  • l’emplacement relatif : prendre en compte l’existant (ex : murs bien exposés)
  • chaque élément doit remplir plusieurs fonctions
  • chaque fonction est remplie par plusieurs éléments = solidarité du système
  • circulation de l’énergie : faire des prévisions d’énergie (ex : réserves d’eau, compost…)
  • utiliser les ressources naturelles ( ex : préserver les vers de terre en ne bêchant pas, laisser les feuilles mortes à terre…)
  • effet bordure : une lisière est plus riche que chacun des deux milieux
  • strates : cultiver en vertical plusieurs niveaux de végétations
  • succession végétale = planter plusieurs choses au même endroit avec des récoltes décalées
  • sélection des espèces et des productions en limitant les importations et en ménageant le système
  • utiliser les plantes sauvages
  • système intensif à petite échelle = utiliser peu de sol, densifier les plantations et associer les plantes
  • peu d’entretien = laisser travailler la nature, créer des cycles fermés (ex : feuilles mortes)
  • pour le long terme : viser l’autonomie, des plantes pérennes et anciennes, du semis naturel.

Le « design » de ces jardins s’inspirent des formes de la nature.

On y trouve des modèles d’aménagements particuliers :

  • des jardins en « mandala » : de forme circulaire d’après des représentations symboliques des 4 éléments (eau/terre/air/feu)
  • la forêt comestible : imite le système forestier naturel avec ses différentes strates (arbres, arbustes, herbes … jusqu’aux racines)
  • les cultures en butte : réduisent le travail du sol et augmente le rendement.

Finalement, il s’agit simplement d’une pratique culturale durable.

(Remerciements à Leigh et Françoise de Saint Quentin en Transition)

 

Share This

Share this post with your friends!